samedi 25 juin 2011

Cartes de fidélité : accord presque parfait entre hommes et femmes


Les résultats de l'étude INIT qui ont été diffusés à l'occasion de la Saint-Fidèle sont basés sur la moyenne des réponses de l'échantillon.
Mais on peut s'interroger sur l'impact de certains critères sur ces résultats :
Est ce que les hommes et les femmes ont la même perception des programmes de fidélité ?
L'objet de ce billet est de reprendre dans le détail les réponses de l'étude et d'observer si le sexe du consommateur a une influence sur ces résultats.
LES FEMMES ET LES HOMMES : DEUX PETITES DIFFERENCES

On note quelques différences dans les réponses entre les hommes et les femmes mais il n'y a pas d'écarts majeurs sauf sur 2 points :
  • les hommes ont moins souvent leurs cartes sur eux (est-ce lié à la capacité de leur porte cartes vs celle d’un sac à main ?); ils sont donc plus enclins que les femmes à évoluer vers un support différent pour remplacer la carte plastique (comme les smartphones ou les puces électroniques).
  • les femmes souhaitent que leur fidélité soit plus largement liée à leur fréquence d'achat (parce qu'elles sont plus « accro » au shopping ? Parce qu'elles se chargent des achats de la famille ?)

1 – L'IMPACT DES PROGRAMMES
LA FEMME EST PLUS FIDELE...
La détention d'une carte de fidélité incite 80% des femmes à retourner dans l'enseigne (contre seulement 74% des hommes) et 65% disent acheter plus dans celle-ci (contre 61% des hommes).
...ET PLUS ATTACHÉE AUX ENSEIGNES
50% des femmes font plus confiance aux enseignes dont elles ont la carte et sont prêtes à les recommander (contre seulement 44% des hommes)

2 – LA NON UTILISATION DE LA CARTE ET DES AVANTAGES
LES HOMMES SONT DISTRAITS ...
45% des hommes oublient de présenter leur carte (contre 40% pour les femmes) et 64% ne l'ont pas sur eux au moment du passage en caisse (contre 54% des femmes)
...ET LES FEMMES AIMENT PRENDRE LEUR TEMPS.
Les hommes et les femmes sont d'accord sur les motifs de non-utilisation des avantages sauf sur les délais : 58 % des femmes pensent qu'ils sont trop courts contre 52% pour les hommes
  
 3 – L'ORIGINE DES RECOMPENSES
LES FEMMES ONT BESOIN DE PLUS DE RECONNAISSANCE...
  • POUR LEUR ASSIDUITE : 
    88% des femmes aimeraient que la fréquence d'achat soit le premier critère d'attribution de récompense (contre 78% des hommes)
  • POUR LEUR ORGANISATION :
    70% aimeraient être « récompensées » en fonction de la nature de leurs achats (contre 64% pour les hommes) et 49% en fonction du jour de fréquentation de l'enseigne (contre 43% pour les hommes)
...MAIS HOMMES ET FEMMES SE RETROUVENT SUR UNE VOLONTE TRES FORTE:
  • que leur ancienneté soit valorisée pour 82% d'entre eux
  • qu'ils soient considérés comme des clients privilégiés. Près de 1 sur 2 ne pensent pas avoir un traitement différent en adhérant aux programmes. Ce taux est même légèrement supérieur chez les hommes !
Ils sont d'accord également sur le moindre intérêt d'attribuer les récompenses en fonction du montant d'achat (pour 60%)

4 – L'AVENIR DES CARTES DE FIDELITE
LES HOMMES SONT PLUS FAVORABLES AU CHANGEMENT DE SUPPORT LIES AUX NOUVELLES TECHNOLOGIES
53% sont favorables à l'utilisation du portable (contre 42% pour les femmes) et 31% à l'utilisation d'une puce électronique (contre 23% pour les hommes).
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci de votre commentaire sur le blog de la Journée de la fidélité. Nous avons opté pour la modération à priori, c'est à dire que nous nous réservons le droit de rejeter les commentaires offensants ou inutiles.